[critique] Big Hero 6

*Je vais parler du film, donc SPOILERS ALERT*

Baymax, le nouveau héros Disney

project_image

La figure du héros

Cela faisait un moment que je n’avais pas autant apprécié un film d’animation des studios Disney. Cela vient peut-être du fait que « Les nouveaux héros » (titre français) est en fait une adaptation d’un comics Marvel de Steven T. Seagle & Duncan Rouleau, on est bien loin des histoires de princesses gnangnan. Ce film d’aventure raconte l’histoire de Hiro, de son frère Tadashi et de son groupe d’amis, des ptits génies de la robotique et de la science. Hiro se verra confronté au début du film à un élément tragique, qui le poussera à utiliser le robot-infirmier Baymax, créé par son frère Tadashi, pour contrer et se venger du grand méchant qui n’est peut-être pas celui que l’on croit. Schéma narratif fondamental basé sur le concept universel du monomythe dont j’ai déjà parlé sur mon second blog : What makes a hero !

On s’attache très vite aux protagonistes, (je veux un Baymax pour Noel) et même si le film emploie des éléments fictifs et fantastiques, empruntés directement aux films de super-héros, il n’en reste pas moins une histoire vraie, réelle, d’un garçon qui subit le deuil d’un être proche, et qui doit se battre et surmonter des épreuves grâce à ses nouveaux amis. Ce schéma est largement utilisé au cinéma (Star Wars, Harry Potter), dans les mangas (One piece, Naruto) et autres romans d’heroic-fantasy (Le Seigneur des Anneaux). La recette d’un futur succès, il y a plusieurs degrés de lecture, il peut donc plaire aux petits comme aux grands sans distinction de genre.

project_image (1)

San Fransokyo, la ville hybride

L’équipe du film a créé un univers original, San Fransokyo, un mélange, vous l’aurez compris, entre les villes de San Francisco et de Tokyo où se côtoient des maisons victoriennes, des cerisiers en fleurs et autres enseignes lumineuses. J’ai énormément aimé ce mash-up, cela créé une vraie identité au film entre Orient et Occident. Les scènes qui se passent dans les airs sont vraiment spectaculaires et laissent aux spectateurs la possibilité d’admirer le boulot qui a été fait aux niveaux des paysages et de l’architecture. La ville devient presque un protagoniste à part entière.

Voici quelques concepts art pour clôturer l’article et vous inciter peut-être un peu plus à aller voir ce film, il n’a pas reçu l’Oscar du meilleur film d’animation 2015 pour rien !

concept-art-gallery-bighero6-12 concept-art-gallery-bighero6-9 concept-art-gallery-bighero6-13 concept-art-gallery-bighero6-6  concept-art-gallery-bighero6 concept-art-gallery-bighero6-1

concept-art-gallery-bighero6-2 concept-art-gallery-bighero6-3

2 réponses

  1. Miss Lagaffe dit :

    Salut, je le conseille. L’histoire en soi, bon ça reste des super-héros mais où se trouve l’originalité c’est dans la personnalité du robot Baymax qui le rend attachant et touchant et tellement drôle à la fois. Et comme tu dis on peut aimer à tout âge ^_^

  2. askaelle dit :

    J’avoue je suis passée des rires aux larmes devant ce film ^^’

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :