Ma future boutique

Hello, Mina-san

Cela fait 2 ans que l’idée d’ouvrir une boutique a germée en moi. Que je tourne et retourne ce projet dans ma ptite tête. De mes déambulations dans les salons créateurs et festivals BD/manga, je découvre perpétuellement de nouveaux créateurs et illustrateurs. Je m’ouvre à des cultures dont je ne connaissais qu’une partir infime mais toujours avec cette notion centrale d’image et de création. J’use mes baskets dans des conventions depuis mes 17 ans, et oui mon premier festival Cartoonist à Toulon date de 1999. Pour moi à l’époque, le manga ne m’évoquait que des souvenirs de dessins animés diffusés à la tv au club Dorothée. Et puis il y a eu la bombe Evangelion, l’animé (et oui, le terme manga correspond à la version papier, ou BD japonaise) qui m’a fait plonger véritablement dans le manga et l’animation japonaise. Je découvre des illustrateurs, character designer et auteurs (fanzines) qui me font rêver. Je commence moi-même à dessiner, à reproduire mes personnages préférés issus des mangas que j’achète en librairie (l’offre n’est pas aussi développée qu’à l’heure actuelle). Je décide alors de suivre des études en arts plastiques. Je découvre bien d’autres univers et me sensibilise à la peinture et à des courants artistiques encore méconnus. L’image me passionne véritablement et la notion de beau me questionnera énormément tout au long des mes études supérieures.

Je ne sais pas d’où me vient cette sensibilité à l’image mais je pense que la société où l’on vit actuellement a beaucoup aidé. Il n’y a qu’à voir la multiplicité des supports et médias qui se développent aussi bien dans les espaces publiques, que privés. Nous sommes entourés par l’image (pub, écrans, smartphones, tablettes). Peut-être est-ce lié chez moi, à une certaine culture geek ! Je ne sais pas pour vous, mais le fait de jouer aux jeux vidéo depuis ma plus tendre enfance, d’avoir regarder des animés…c’est ce qui m’a fait m’intéresser à d’autres médias (BD, Manga, Comics), à d’autres univers et à l’art en général. Le geek est avant tout une personne passionnée par des univers, c’est cette culture de l’imaginaire qui me plait et que je veux promouvoir.

Cette culture de l’imaginaire et prolifique, qui se déploie sur d’innombrables supports (mode, street art, bijoux, déco etc.) a aujourd’hui vulgarisé le terme geek. Nombres de créateurs se nourrissent de cela pour créer des œuvres et créations qui parlent au plus grand nombre. Une véritable communauté de créateurs et d’illustrateurs que je désire mettre en avant dans une boutique physique. L’idée est simple, promouvoir et faire découvrir l’univers de créateurs divers et variés qui parleront à votre âme d’enfant. Une sélection pointue de produits, de coups de cœur pour tous les âges et toutes les bourses.

Mais avant ça, j’ai besoin de vous ! Oui vous les Lyonnais(e) et ceux qui font leurs emplettes sur Lyon. J’ai créé un mini sondage (voir menu) pour connaitre vos impressions sur le sujet, ça vous prendra – de 5min !

MERCI, plein de ♥ sur vous !

3 réponses

  1. Olive Roi du Bocal dit :

    Oui, c’est une excellente idée …. mais difficile à tenir avec la concurrence omniprésente. Il y a ici (à Cahors) une amie qui a sa boutique d’objets « sélectionnés », je peux te mettre en contact si tu cherches des conseils ou des impressions.
    chu
    Olive.

    • askaelle dit :

      Hey Olive,
      Merci pour ton commentaire ;) Je veux bien son contact, on ne sait jamais !
      Sinon je pense lancer la boutique en ligne en amont pour voir ce qui fonctionne ^^
      Tu achèterais des produits geek fait-main et originaux ou tu préfères des produits officiels sous licences ?!

      • Olive Roi du Bocal dit :

        Je vais lui filer ton contact.
        Perso, vue la distance qui nous sépare, une boutique en ligne est une bonne solution (avec moins de frais pour toi aussi parce qu’un lieu physique en ville, ça a un cout non négligeable!). Et oui, j’achète régulièrement des produits geeks non officiels. Comme d’hab il faut que le produit soit bon et que le prix soit attractif.
        chu
        Olive.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :